Les acteurs

Des groupes de travail au service du projet

Les groupes de travail locaux, un par territoire et composé chacun d’une quinzaine d’agriculteurs volontaires, sont co-animés par l’Isara et la Chambre départementale d’agriculture du territoire concerné.

L’objectif de ces groupes est de travailler collectivement sur les questions qui se posent, sur les observations à privilégier, sur les résultats acquis et leur communication etc. Leur rôle sera aussi d’émettre des idées et de formuler des recommandations compatibles avec les besoins des agriculteurs sur la gestion et l’amélioration des perméabilités écologiques.

Pour être concret, il est également prévu des visites de terrain et d’exploitations. Ces groupes de travail se réuniront une fois par an pendant les cinq années du projet.

Les agriculteurs

Les agriculteurs sont des acteurs incontournables de l’aménagement du territoire, et contribuent, par leurs pratiques et par leur travail, à la biodiversité et à la perméabilité écologique des espaces agricoles.

C’est pourquoi l’implication des agriculteurs et la prise en compte de leurs connaissances et savoir-faire sont importantes.

 

Pour les agriculteurs, participer au projet peut se révéler intéressant à plusieurs titres :

  • Meilleure compréhension des liens entre agriculture, paysage et biodiversité
  • Expression de leurs besoins et souhaits sur ces thématiques
  • Partage de connaissances sur le territoire et sur leur pratique de l’agriculture
  • Echanges entre le monde agricole et les acteurs de l’environnement,
  • Participation à une dynamique locale sur la perméabilité écologique des espaces agricoles, depuis la définition des enjeux jusqu’à la proposition de mesures de gestion.

Une étroite relation avec les collectivités de trois territoires porteurs de Contrats Verts et Bleus :

  • le Syndicat mixte du SCOT du Grand Rovaltain (Drôme),
  • le Syndicat mixte du Pays de Bièvre-Valloire1 (Isère),
  • la Communauté d’agglomération Loire-Forez (Loire).